Nicolas Grillet

Intégrateur Web

Télécharger mon CV Contactez moi

Série TV // ces séries américaines qui se sont arrêtées trop tôt

nicoss01 - 10/02/2011

Récemment j’ai découvert de nouvelles et de vieilles séries TV américaines qui, après seulement une saison ou deux, s’arrêtent faute d’audience alors que leur concept était très bien.

Je vais donc vous les faire découvrir …

 

Tout d’abord un hommage à une série réalisé par un certain Joss Weddon, je veux biensûr parler de Firefly, sortie en 2002.

Cette série met en scène l’équipage d’un vaisseau spaciale, qui réalise des transport de personnes ou de marchandise, mais derrière cette couverture banale, il réalise des missions périlleuses pour sauver des personnes du gouvernement galactique actuellement en place.

firefly

Seulement 15 épisodes pour cette série, qui se conclue par un film « Felicity » qui est passé récemment sur RTL9.

Ensuite parlons de Defying Gravity, qui ne comporte que 10 épsidodes, car  faute d’audience, la production a arrêté le trounage brusquement.

Defying_Gravity

La série raconte l’histoire d’un équipage terrien qui est lancé dans l’espace pour un voyage de plusieurs années afin d’étudier le système solaire; tout se déroule correctement jusqu’à ce les astronautes découvre le véritable sens de leur mission caché par leurs supérieurs.

Ensuite, nous avons Space 2063 ou Space Above and Beyong, qui raconte l’histoire d’un équipage de jeunes space marines enrolés pour différentes raisons dans l’armée terrestre qui vient d’entrer en guerre avec un race extraterrestre.

space2063s

La musique Rock’n Roll de cette série, ainsi que l’histoire personnelle de chaque protagoniste, m’a tout de suite plu et les décors sont magnifiques.

Ensuite nous passons à un registre moins « spacial », avec Dead Like Me, qui ne comporte que 29 épisodes sur deux saisons courtes, diffusés entre 2003 et 2004.

dead-like-me

Cette série met en scène des « faucheurs d’ames », qui vivent parmis nous et doivent quotidiennement récupérer les ames des personnes qui meurt.

On traite ici d’un sujet grâve, la mort, mais avec beaucoup d’humour et de poèsie, on regrette que l’histoire ne soit pas plus développé pour faire durer le plaisir.

Et pour terminer, j’ai choisi The Lost Room, qui est une mini série de 3 épisodes de 80 minutes, qui raconte l’histoire d’un chambre de motel étrange dont tous les objets qui y sont entreposé on des propriétés fantastiques.

the-lost-room

Un policier découvre par hasard une clé qui ouvre la porte de cette chambre, et y perd sa fille, il découvre par la suite qu’elle est vivante, mais toute une communauté qui vit dans le secret et qui exploite ces mystérieux objets va tenter de récupérer la clé de cette pièce.

Une intrigue très prenante qui aurait pu donner une série longue vraiment interressante, hélas la chaine SyFy qui avait commandé une série courte, snif !

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.

Laisser un commentaire

Copyright Nicolas Grillet